25 novembre - 2 duos : Jean-Sébastien Mariage avec Catherine Jauniaux et Natacha Musléra (à partir de 15 heures) - Bordeaux

Dimanche 25 novembre
Sur une invitation d’Einstein on the Beach
O Plafond : 14 rue Saint-Vincent de Paul 33000 Bordeaux

15h : Catherine Jauniaux et Jean-Sébastien Mariage
Voix et guitare électrique

17h : Baise en Ville
Natacha Musléra et Jean-Sébastien Mariage
Voix et guitare électrique

Duos du dimanche ; trois musiciens et dix cordes dont quatre vocales, deux voix et un manche. Les voix, ce sont celles de Catherine Jauniaux puis de Natacha Muslera, organes transformistes que l’une et l’autre, chacune à sa manière, parviennent à faire paraître infiniment malléable. Le manche, c’est celui de la guitare de Jean-Sébastien Mariage, l’un de ces « guitaristes d’avant-garde qui ne peuvent être assimilés ni au rock, ni au jazz, ni vraiment aux musiques électroniques, mais qui se trouvent au centre du développement et des préoccupations de toutes ces formes musicales » (Théo Jarrier) : depuis 20 ans, à travers une multitude de collaborations musicales sous une multitude d’alias (de Dieu à L’Amour à Anorak en passant par Chamæleo Vulgaris ou Hubbub), en passant aussi par la danse, le théâtre ou les arts visuels, Jean-Sébastien Mariage n’en finit plus de prospecter tous azimuts de nouveaux horizons sonores à offrir à son instrument. Un parcours très lié au label discographique Inversus Doxa, tout comme le sont ceux de Catherine Jauniaux et Natacha Muslera, autres magiciennes du sonore. Il y a de l’opéra sans paroles et du Lewis Carroll dans la lutte intestine que se livrent Catherine Jauniaux et Jean-Sébastien Mariage : à grands renforts d’objets sonores non identifiés, ils esquissent ensemble les paysages d’une sorte de hörspiel d’autant plus joyeux qu’il se déploie dans l’instant. Avec Natacha Muslera, c’est une alchimie différente mais non moins organique : sous le nom de Baise en ville, le duo produit une matière sonore en perpétuelle fusion, convocant les spectres de « Leonora Carrington, Jimi Hendrix, Georges Bataille, Emily Dickinson, Jackie Smith, Jean Genet, Claude Chabrol » (!). Trois musiciens acrobates, athlètes et funambules pour deux duels dominicaux ; deux Mariage et un envoûtement.

Répondre à cette brève

 

Contact