2 juin - Oort - Mont Saint-Romain

Oort :
Jean-Sébastien Mariage : guitare
David Chiesa : contrebasse

Dimanche 2 juin à 7h30
Festival Pepete Lumière - Mont Saint-Romain

Duo de longue date, intimiste, précis, mélodique, harmonique, bruitiste et radicalement improvisé.

En astronomie, le nuage de Oort ([ɔrt]) (ou nuage d’Oort), aussi appelé le nuage d’Öpik-Oort ([ˈøpik]), est un vaste ensemble sphérique hypothétique de corps approximativement situé entre 20 000 à 30 000 unités astronomiques jusqu’à plus de 100 000 ua, bien au-delà de l’orbite des planètes et de la ceinture de Kuiper. La limite externe du nuage de Oort, qui formerait la frontière gravitationnelle du Système solaire, se situerait à plus d’un millier de fois la distance séparant le Soleil et Pluton, entre une et deux années-lumière du Soleil et plus du quart de la distance à Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil. Il n’est d’ailleurs pas exclu qu’il existe un continuum d’objets entre la ceinture de Kuiper solaire et une hypothétique ceinture similaire entourant le système Alpha Centauri. Bien qu’aucune observation directe n’ait été faite d’un tel nuage, les astronomes, en se fondant sur les analyses des orbites des comètes, pensent généralement qu’il est l’origine de la plupart d’entre elles.
Les objets dans le nuage de Oort sont largement composés de glaces, comme l’eau, l’ammoniac et le méthane. Les astronomes pensent que la matière composant le nuage de Oort s’est formée plus près du Soleil et a été dispersée loin dans l’espace par les effets gravitationnels des planètes géantes, au début de l’évolution du Système solaire.
Le nuage de Oort serait composé de deux parties : un disque interne, appelé nuage de Oort interne ou nuage de Hills, et un ensemble sphérique externe, appelé nuage de Oort externe.

Lien : Festival Pepete Lumière

Répondre à cette brève

 

Contact